« Rutabaga, poils de chat et barbe à papa », une pièce pour petits et grands

« Rutabaga, poils de chat et barbe à papa », une pièce pour petits et grands

17 novembre 2018 1 Par Valentin Delbreil

Jour d’Halloween, la sorcière Madiba fait l’honneur de partager quelques moments de sa vie quotidienne à son public. Ce jour-là, 70 enfants et parents déguisés l’attendent avec impatience. « Cela fait 7 ans » me confirme Amandine Josse, seule comédienne de cette pièce, incarnant ainsi le personnage de Madiba. La pièce Rutabaga (formule magique fétiche de la sorcière) a eu beaucoup de succès ! Et c’est encore le cas aujourd’hui. La preuve, tout de suite.

« Ce soir ze serai la plus laide pour aller danser… Danser… »

Né en 2011, Rutabaga a participé au festival d’Avignon de nombreuses fois (lien vers l’appel aux dons datant d’août 2013). Par la suite, la pièce a été adapté en livre, par Alexandre Josse (metteur en scène et auteur) et Chloé Taïeb (illustratrice), donnant ainsi vie à cette adorable sorcière malgré elle.

Toute fo-folle, son premier défi est d’éteindre ce réveil qui n’en fait qu’à sa tête. Rien n’a faire, il ne veut pas s’arrêter. Elle part, il sonne. Elle s’approche, il s’arrête. Une véritable catastrophe. Vous devez sans doute vous dire comme l’un des petits à côté de moi « mais lance-lui un sort ! ». Madiba essaie tant bien que mal mais, rien n’a faire. Aucun sort n’est réalisé. Sa seule solution est de le jeté dans un tube… Et tout cela, sous l’oeil attentif de son miroir magique.

 

« Non d’une saucisse à roulettes… Une boom ! »

Madiba a reçue du courrier. C’est une invitation au Grand Bal des Zélés !
« Invitation au Grand Bal des Zélés
Pour être sacré, vous devrez réussir le sort de l’année.
Attention, vous devez obligatoirement venir avec l’être aimé.
Discracieusement vôtre
Le Conseil des Zélés »
Trouver l’être aimé… Les hommes n’ont qu’à bien se tenir s’ils ne veulent pas finir sur scène ;p
« Tu m’aimes, demande-t-elle à son public ? Un garçon lui crie : Oui ! Non. Oui ! Ah non… » Les enfants étaient captivés par sa laideur, son humour, sa magie a raté tout ce qu’elle entreprend. Une véritable maladroite qui doit se faire une petite mocheté avant le grand soir. « Faut que je me fasse toute moche ».
Heureusement, Madiba va trouver un autre cavalier. Son balai. Mais cela n’est pas le bout de ses soucis…

« Ca, ça pue des fesses »

Vocabulaire qui fait rire les plus jeunes, d’autres scènes plus subtiles, Madiba la sorcière est universelle. C’est d’ailleurs, je pense, ce qui construit sa personnalité et son charme. Ses petits soucis nous font rire. Ses citations sont toujours les bienvenues. J’ai été surpris par l’attention apporté par les enfants. Leur regard fixait la sorcière. Ils participaient comme s’ils étaient dans ce monde maléfiquement magique.
Une pièce je dois dire remarquable dont on entendra parler encore, chaque soir d’Halloween.
Si vous avez vu la pièce, je vous encourage à laisser un commentaire ici !

Résultat de recherche d'images pour "alexandre josse madiba"Si vous n’avez pas encore ce petit-chef d’oeuvre version papaier, vous pouvez acheter le livre disponible aux Editions Black-Out. Ci-dessous, voici un court reportage sur la pièce et la sortie du livre pour les 7 ans de la pièce.