Centaures, quand nous étions enfants

Centaures, quand nous étions enfants

12 janvier 2019 0 Par PauseCulture.fr

« Centaures, quand nous étions enfants » est un spectacle équestre étonnant interprété par la troupe Am stram gram.

Cette pièce nous permet de découvrir la véritable histoire de Camille et Manolo, Fondateurs du Théâtre du Centaure. Ce théâtre, crée en 1989, est installé depuis 1995 à Marseille. 

Durant 50 minutes, nous découvrons l’enfance et l’adolescence de nos deux conteurs. 

50 minutes où l’on comprend une incapacité à s’aimer soi, à aimer ce « JE ». 

On y découvre un besoin viscéral d’apprendre à connaître les chevaux, allant jusqu’à vivre avec eux… Est-il possible d’aimer à ce point ces bêtes qu’elles deviennent une réelle partie de l’Être ? 

Le mythe du Centaure peut-il devenir réalité ? 

C’est sur scène que nous trouverons une réponse, au travers de la vie quotidienne de Manolo et de Camille, avec leurs pures races Indra et Gaïa.

Ces duos, qui ne formeront plus que deux Êtres, deux Centaures : Manolo-Indra et Camille-Gaïa.

Toujours en évitant le « JE », trouvé si inapproprié par nos conteurs, chacun racontera la vie de l’autre.

Durant ces récits, de gigantesques images seront projetées au mur, s’accordant parfaitement avec les deux voix  des conteurs.

Une succession d’images personnelles présentant leurs vies de Bohème.

C’est une pièce fantastique, qui nous apporte remises en questions et interrogations : quel rapport avons-nous avec les chevaux  et quel pourrait-il être, poussé à son paroxysme?

Quel spectacle de voir sur la scène d’un théâtre des chevaux en totale liberté ! 

Comme nombre d’entre nous, j’ai déjà joué avec un cheval à bascule, je suis montée dans un carrousel… et je me suis évidemment imaginée chevauchant un de ces pures races galopant sur scène. 

Mais qu’aurais-je fait si j’avais eu la chance comme Manolo et Camille d’avoir une de ces bêtes sauvages dès mon plus jeune âge ? Serais-je moi aussi devenue Centaure ?

Un spectacle qui nous emporte et nous fait voyager tout au long de leurs récits. Une représentation qui donne des étoiles dans les yeux en voyant ces personnages faire corps avec ces magnifiques pures races. Ce spectacle convient aux enfants comme aux plus grands qui en seront tout aussi émerveillés. 


Lucile Vacherie, CMJ de Brive