Mal logé - centre infirmier

Solution pour les mal-logés

En 2017, en France, 12 millions de personnes sont touchées par la crise du logement (dont 3,8 millions sont mal-logés). Quelles solutions propose le gouvernement ? De 30 000 à 40 000 ménages pourraient être expulsés après la trêve hivernale (du 1 novembre au 31 mars) dont un peu plus de 11 000 auraient été expulsés par la force publique (+15 % depuis 2014).

 

C’est bien connu, les Français sont des grincheux, des râleurs, les champions des insultes au volant, et j’en passe. Chaque personne (et vous ne me direz pas le contraire) râle pour ses petits soucis personnels. Oui, ses « petits soucis », car dans notre pays, nous avons un sérieux problème. Comment aider ces personnes-là à sortir de leur carton moisi faisant office d’habitat. D’après le Collectif des Morts de la rue, une estimation a été faite : 425 personnes auraient perdu la vie dans la rue en 2014.

La vie évolue de jour en jour, les techniques industrielles s’élargissent, des ingénieurs travaillent tous les jours sur de nombreux projets afin que tout le monde puisse accéder à une vie meilleure, ou du moins décente.

Au Royaume-Uni, la société Ten Fold Technology a innové dans l’immobilier avec un système écologique tout à fait révolutionnaire : il propose différentes structures prêtes à l’emploi. Ces bâtiments se déploient sur eux-mêmes, ils ont un processus réversible permettant de déplacer et déplacer à nouveau sans limite.

Imaginez rien qu’un instant, que l’on puisse utiliser ces installations afin de réduire au maximum le taux de mal-logés. Quel impact aurait-on ? Son prix serait nettement inférieur à une maison ou à un appartement en plein centre-ville. Le confort serait au rendez-vous , accompagné d’un bon isolement et d’un double voire d’un triple vitrage.

 

 

Dans la vidéo, ci-dessus, je vous présente « Home and Away », une maison pouvant accueillir jusqu’à cinq personnes. Dans le cas de notre sujet, cela pourrait devenir une solution à ce problème, mais cette entreprise nous offre au-delà de nos espérances. Un hôpital, un centre de soins, des panneaux solaires… Une panoplie d’installations remarquables améliorant à coup sûr notre mode de vie.

 

 

 

Même si tout cela à un coût, il est certain que pour notre planète cela ne sera que bénéfique. Beaucoup de personnes pourront alors oublier leur passé pour un nouvel avenir.

 

 

 

 

 

 

Aidons ces personnes dans l’oubli, se multipliant de mois en mois, laissées dans la misère malgré des associations toujours plus nombreuses. Réduisons le pourcentage de citoyens français se privant de chauffage parce qu’il perçoit de faibles moyens (44 % de plus qu’en 2006) ou vivant en surpeuplement (6 % de plus qu’en 2006).

 

 

Je pense que dorénavant, il ne faut plus penser qu’à ce sujet-ci. Non. Il faut agir tout en inventant des techniques immobilières et autres inventions. Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre opinion sur le sujet ?

 

Laisser un commentaire