Accueil » Blog » Science Etonnante, le zeste de savoir facile

Science Etonnante, le zeste de savoir facile

Ce mois-ci, dans la veine de notre périple pop-culture, faisant suite à notre précédent article, votre fidèle chroniqueur vous propose d’aller rencontrer le vidéaste David Louapre alias Science Etonnante et sa chaîne YouTube éponyme. Ainsi, grâce à un subtil mélange de science et de pédagogie ludique, la vulgarisation scientifique n’a jamais été aussi facile et agréable d’accès. Ainsi, à des questions comme: Pourquoi le Ricard est-il jaune lorsqu’on le mélange à de l’eau? Sommes-nous seuls dans l’Univers? Qu’est-ce que la vie ? Et surtout, comment tiennent les château de sable sur les plages ? Nous allons tenter d’y trouver des réponses en compagnie du brillant Pr. Louapre. A vos pop-corn, prêts… Visionnez!

David Louapre, chercheur caméléon

David Louapre : De chercheur à Youtuber

L’homme de science

Jeunesse, études et formation

Né en 1978 à Reims, David Louapre effectue un BAC S et des études en classe préparatoire. Avant de s’orienter vers l’ENS Lyon pour y étudier la physique théorique en 1998. Il passe un DEA (l’actuel équivalent d’un Master Recherche) en physique théorique, avant de se lancer dans une thèse sur la gravité quantique à boucle, entre le Canada et la France. Qu’il soutiendra en 2004 à son école d’origine.

Carrière industrielle

A la suite de cette expérience, comprenant que la voie d’enseignant-chercheur semble compliquée. Il décide de s’orienter dans l’industrie en intégrant le Groupe St-Gobain en 2004, en tant qu’ingénieur de recherche. Ainsi, douze ans et cinq brevets plus tard, David s’épanouit en tant que scientifique. Tour à tour ingénieur R&D, Chef d’équipe, Principal Scientist pour le Groupe aux USA. Enfin, Responsable Science et Technologie sur la fin de son aventure en 2018. Le chercheur a travaillé dans de nombreux domaines. Les principaux sont l’intelligence artificielle et la science des matériaux. Domaine pour lequel, en tant que Chef de Projet R&D de 2009 à 2012. Il a l’occasion de travailler sur un matériau isolant novateur. Dans le but de réduire la consommation énergétique des foyers. Ce projet stratégique, bien que n’ayant pas abouti, a fortement contribué à sa carrière. Ainsi qu’à son expérience dans le domaine de l’innovation « de rupture ».

Carrière vidéo-ludique : Directeur scientifique Ubisoft

De l’industrie au jeux vidéo: la reconversion professionnelle

A la fin de son aventure chez St-Gobain, en 2018. Un Chief Creative Officer, personne en charge d’une équipe créative dans les studios de jeux vidéos. Le contacte pour un travail. Ce dernier lui propose de rejoindre son équipe en tant que Directeur Scientifique, afin d’appuyer les équipes de création. Pourquoi inviter un ancien chef de R&D au sein d’une équipe créative? La raison est simple. De plus en plus de maisons d’édition vidéoludique (e.g. Ubisoft, CapCom), cherchent à procurer une sensation de jeu immersive. Afin de procurer cette sensation de réalité aux joueurs, le talentueux David est chargé d’intégrer des nouvelles mécaniques de gameplay.

En s’inspirant des simulations existantes issues la physique, des maths, de la biologie, des sciences humaines également. Bien que ne maîtrisant pas ce domaine, quelque peu éloigné de sa formation initiale. Il a tout de même su apporter ses connaissances d’ingénieur et de chercheur. Afin de contribuer à cohérence scientifique apportée dans les jeux vidéos.

De l’industrie au jeux vidéos: Témoignage

C’est ainsi que depuis 2018, il travaille à plein temps pour Ubisoft à Paris. Son rôle au sein de l’équipe est d’assurer la cohérence scientifique que véhicule Ubisoft dans ses jeux. On notera d’ailleurs, ironiquement, que c’est par YouTube que le chercheur s’est retrouvé à travailler dans cette industrie. Dans une interview accordée à son confrère Absol, il cite :  » Après avoir découvert mes vidéos sur YouTube, le directeur artistique voulait me rencontrer. Je ne suis moi-même pas très gamer. Pourtant, j’adhère à sa vision de la science en terme de game design », souligne t-il. C’est pourquoi, bien que cette industrie soit quelque peu éloignée de sa formation initiale. David Louapre s’est retrouvé à apporter ses connaissances d’ingénieur et de chercheur. Pour le développement des jeux vidéos Ubisoft. Comme quoi, le hasard de la vie et des rencontres peut créer des opportunités professionnelles inédites.

Carrière de vulgarisateur : Du blog de science à la vidéo YouTube

Le blog, les débuts

C’est au cours de sa carrière au sein du groupe St-Gobain qu’il découvre son talent pour la vulgarisation. Comme il le cite dans sa Foire aux Question aux 200 000 abonnés:

« Quand on est entreprise, on explique souvent son travail à une équipe qui ne connaît pas notre domaine d’expertise. En le pratiquant, j’ai réalisé que j’aimais ce type d’exercice. Celui de faire comprendre à l’auditoire ce qui me rendait enthousiaste. On peut supposer que cela marchait, puisque l’on redemandait à chaque présentation! »

David Louapre à Valentine Delattre, lors d’une interview sur les origines de sa carrière de vulgarisateur scientifique sur YouTube.

Ce n’est qu’en 2010, alors en pleine carrière chez le groupe Gobain, qu’il décide de lancer son blog de science, intitulé : Science Etonnante. L’aventure ne faisait que commencer. Sur ce dernier, il détaille plus en profondeur les sujets évoqués dans ses vidéos. Afin que les curieux et passionnés d’un domaine puissent se repaître de sa connaissance. Dans une interview donnée par des étudiantes en Master « Journalisme, culture et communication scientifique ». Il déclare: « J’ai écrit des billets et des blogs bien avant la vidéos. Afin de laisser au lecteur le loisir de pouvoir aborder un sujet à son rythme. Le temps passant, je me suis rendu compte le format vidéo était plus interactif et ludique que le format écrit. »

Les premières vidéos: l’âge d’or des vulgarisateurs scientifiques

Lancée en 2016 à la suite du blog déjà existant, la chaîne YouTube s’insère dans un contexte favorable. C’est l’essor de la vulgarisation scientifique francophone. Ainsi, bien que peu remarqué à ses débuts, le chercheur fait petit à petit ses premiers pas sous le nom de « Science Etonnante ».

David Louapre vient dès lors rejoindre des figures de proue comme E-penser, Dr Nozman ou encore DirtyBiology en tant que pionniers de la vulgarisation sur Internet. Créneau jusqu’alors faiblement exploré à l’époque. Ainsi, sa toute première vidéo: « Il y a t’il du Jules César dans mon verre ? » a tout juste enregistré un peu plus de 400 000 vues sur les 5 ans d’existence de la chaîne. Contre plus de 1 millions pour: « Sommes-nous seuls dans l’Univers? », à propos de la vie extraterrestre.

Dernière vidéo en date sur la chaîne Science étonnante: Sommes-nous seul dans l’Univers?

Bien qu’exerçant cette activité en dehors de ses heures de travail, le chercheur se professionnalise de plus en plus. Comme on peut le ressentir lors de ses dernière collaboration avec la chaîne String Theory. Dans laquelle il anime l’émission I Phyz Cool.

Futur projets YouTube et état actuel

Bien que David Louapre n’envisage pas de devenir professionnel. Il continue à entretenir le blog et la chaîne avec autant de passion qu’à ses débuts. Sa dernière vidéo « Le repliement des protéines : résolu par l’intelligence artificielle? ». Nous permet de mieux comprendre les perspectives d’avenir de ces outils pour la résolution de problèmes complexes dans le monde médical. N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil, et à un prochain épisode.

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.