12 décembre 2020 0

La Porte du paradis de Michael Cimino : itinéraire d’une descente aux enfers !

Par Victor Roussel

Ce devait être le film ultime. La consécration. Le « Autant en emporte le vent » du western selon les dires de son réalisateur ; il n’en sera rien. Pire, il va provoquer une crise mondiale dans l’industrie cinématographique américaine et précipiter la chute de ce qu’on appelait alors le Nouvel Hollywood. Retour sur le film maudit d’un réalisateur qui ne s’en remettra (presque) jamais.