La musique Islandaise : Sigur Rós

La musique Islandaise : Sigur Rós

6 janvier 2018 17 Par Hugo De Almeida

« Sigur Rós ». Ce nom vous dit quelque chose ?

Vous avez probablement déjà écouté un de leurs morceaux lors de sorties au théâtre ou bien plus généralement en regardant une série ! Oui, une série. Games Of Thrones est l’une des nombreuses séries populaires en France à laquelle Sigur Rós a apporté sa petite touche musicale. En effet, le groupe originaire de Reykjavík a composé un morceau dédié à la série ! (disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=w3QW8PVyyNM). Il fait même une apparition dans un de ses épisodes ! Ajoutons-y une publicité que nombreux d’entre vous ont dû voir à la TV : le parfum « Alien » de Thierry Mugler (disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=Gjpo2PwVeu0 et la chanson en question est disponible en fin d’article : c’est Brennisteinn). Sigur Rós est un groupe à la fois inconnu du grand public, mais il est bel et bien présent dans notre quotidien.


Mais.. Quel est ce groupe ? De qui est-il composé ? Qu’a-t-il de si particulier pour lui apporter un tel article ?

Chacun de ses membres est unique, possédant un talent incomparable :

Jón Þór Birgisson (surnommé Jónsi) : chanteur et guitariste au sein du groupe. Il emporte son public dans son univers avec son falsetto (voix de tête utilisant les notes les plus aiguës) et sa guitare dont il joue avec l’aide d’un archet de violoncelle. Quand il génère un son atmosphérique, le public ne peut être qu’en admiration.

Jón Þór Birgisson : chanteur & guitariste de Sigur Rós

Georg Hólm : bassiste du groupe, il joue de son instrument à la manière de Jónsi. En effet, il s’aide parfois d’une baguette de batterie pour jouer de la guitare basse.

Georg Hólm bassiste de Sigur Rós

Orri Páll Dýrason : batteur et nouveau membre en 1999, remplaçant Ævar Gunnarsson, il joue parfois des cymbales à l’aide d’un archet.

Orri Páll Dýrason : batteur de Sigur Rós

Kjartan Sveinsson : pianiste depuis la création du groupe, il le quittera en 2013 et ne sera pas remplacé. Seul Ólafur Björn Ólafsson accompagnera le groupe lors de la tournée solo de Jónsi. L’homme qui jouait à la fois du piano, de la guitare, de la flûte, du hautbois et du tin whistle laissera place à un homme qui sera aux claviers à partir des tournées de 2012.

Kjartan Sveinsson : pianiste de Sigur Rós


La majorité des noms de groupes ont aujourd’hui une signification. Est-ce le cas pour Sigur Rós ?

Eh bien oui puisqu’avant de se scinder en deux mots, le nom du groupe prenait cet orthographe : Sigurrós. Lors de sa création, le groupe était à la recherche d’un nom. Et la naissance de la sœur de Jónsi (Sigurrós) contribua à cette recherche ! D’abord sous le nom de Victory Rose, le groupe islandais publie leur premier titre « Fljúgðu » (qui signifie « voler »). Ce titre leur permet de produire leur premier album studio qu’ils appelleront « espoir » (Von) en 1997.

Voici d’ailleurs, leur discographie :

  • 1997 : Von (signifie « Espoir »)
  • 1999 : Ágætis byrjun (« Bon début »)
  •  2002 : () *
  • 2005 : Takk… (« Merci… »)
  •  2008 : Með suð í eyrum við spilum endalaust (« Avec un bourdonnement dans les oreilles, nous jouons inlassablement »)
  •  2012 : Valtari (« Rouleau compresseur »)
  •  2013 : Kveikur (« Mèche »)

*Arrêtons-nous deux minutes sur cet album d’une originalité sans précédent : il est constitué de huit titres ne disposant d’aucun nom, tout comme l’album. En effet, il est d’abord publié avec des titres portant l’appellation « Untitled » suivi d’un hashtag et du numéro du titre (Exemple pour le premier titre : Untitled #1). Mais c’est pour plus de facilité que le groupe va décider de donner un nom à l’ensemble des titres.

En plus d’être un album n’ayant aucun nom, chacun des titres qui le composent est en Vonlenska (le Vonlenska n’est pas une langue : c’est une suite de sons sans aucune signification, mais qui se rapproche de l’Islandais ; un langage inventé par Jónsi, leader de Sigur Rós).

Mais ce n’est pas fini puisque chacun de ces titres a des paroles identiques : les titres sont en réalité interprétés de manière différente et donc diffèrent les uns des autres.

Enfin, cet album est pensé de fond en comble puisque si nous partageons l’album en deux parties comprenant quatre morceaux chacune, nous remarquons qu’elles sont séparées par un blanc de 36 secondes (deux fois 18 secondes en référence à la piste 18 Sekúndur Fyrir Sólarupprás du premier album : Von).

N’est-ce pas impressionnant ? 😀


Découvrez quelques-unes de leurs chansons ci-dessous :

Popplagið – Sigur Rós

Brennisteinn – Sigur Rós

Ára Bátur – Sigur Rós

 

Résumé en vidéo :

 

Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis en commentaire !