Les Amants du Crépuscule de Guillaume Guegan

Les Amants du Crépuscule de Guillaume Guegan

16 février 2019 0 Par Valentin Delbreil

Plongé dans l’univers magique de l’Entremonde, nous vivons, lecteur, la vie d’une Vampire, nommée Guérine et de Drésil, un mi-Elfe, mi-sorcier. Les Amants du Crépuscules de Guillaume Guegan nous fait revivre la célèbre histoire de Roméo et Juliette.

« Les Vampires doivent se soumettre aux lois de leur Maison. »

Nous sommes en pleine période de l’Age de la Terreur (44 – 375). La mère de Guérine est la soeur du Prince – Père, dirigeant de la maison Stroker. Tandis que Drésil est le troisième enfant du roi elfe Héril.

« L’Elfe observait la Vampire. Ils se jaugeaient. Aucun d’eux n’avait jamais rencontré un individu de l’autre espèce. Tous deux restaient méfiants à l’égard de l’autre. Leurs familles respectives les avaient élevées avec cette crainte de l’autre. Soudain, Drésil attrapa un pan de la robe de Guérine et tira d’un coup sec. La Vampire bascula dans l’eau. Trempée et en colère, elle se jeta sur l’Elfe, bras en avant, et le poussa hors de l’eau. Ils tombèrent dans l’herbe, l’un contre l’autre. Guérine était suffisamment forte pour maintenir Drésil à terre. Elle le fixa droit dans les yeux pour l’intimider.  Cercles bleus contre émeraudes étincelantes. Une volonté contre une autre.  Le temps paru ralentir puis se figer. »

Dans cet extrait (page 30), nous assistons à la magnifique rencontre de ces deux êtres séparés par leur espèce. Un moment « romantique » et intéressant sur la relation de ces deux personnages. Une rencontre flamboyante , piquante, dont l’avenir nous en dit long…

Les Amants du Crépuscule : « L’amour ne doit jamais nous échapper »

Certes, nous pouvons nous douter de la fin de l’histoire lorsque l’on rapproche Les Amants du Crépuscule à la célèbre pièce de théâtre Roméo et Juliette. Mais il y a des moments comme-ci, comme ça que l’on ne peut passer à côté. Des petites phrases comme celle-ci dessus, nous provoquant des sentiments, qui, avouons-le, nous font du bien.

Par Les Amants du Crépuscule, Guillaume Guegan nous offre une histoire (assez courte) intéressante, voire palpitante où on est immergé dans un monde féérique. Et je dirais même plus, magique.

Appréciation
Overall
3.8
  • Aspect artistique (couverture, illustrations)
  • Style de l'auteure et d'écriture
  • Développement (personnages, histoire)
  • Originalité (fin, thèmes, imagination, intrigue)
  • Suspense