Accueil » Blog » Gilles Legardinier, son portrait

Gilles Legardinier, son portrait

Auteur à succès, Gilles Legardinier est l’un des plus lus en France. Ses ouvrages, que dis-je, ses best-sellers, sont traduits dans plus de 25 pays et des adaptations cinématographiques ne sauraient tarder. Entre ses voyages à l’étranger, ses séances de dédicaces et son emploi du temps bien chargé, Gilles Legardinier a accepté notre interview téléphonique afin de vous offrir un article de qualité, sans déformer ses informations.

Avec une écriture très diverse, l’auteur met l’accent sur des sentiments communs qu’il explore comme à son habitude, avec subtilité et humour. Ses « fans » reconnaissent bien son style d’écriture. Gilles Legardinier nous embarque dans un nouvel univers pour son ouvrage J’ai encore menti.

Nous lui avons donc poser cette terrible question : que pensez-vous des mensonges ? A cela, il nous dit que les mensonges sont un outil comme l’amour. « Ce n’est absolument pas négatif. Un mensonge tout seul ne peut pas être jugé. »

Puis, il nous vient une question plus générale correspondant à la pratique de l’écriture au quotidien. Vous ne vous êtes jamais demandé, vous, lectrice, lecteur, comment fonctionne un auteur dans son écriture ? Comment lui vient ce talent de nous faire voyager d’un univers à l’autre ? Une question consise et propre à chacun : faites-vous un plan Gilles ? « Ah non ! Les mauvais font des constructions. Ça donne des produits. Pour ma part, c’est un sentiment qui m’anime. Vous vous levez et vous vous dites qu’est-ce-que je peux faire ?

« J’écris sur la vie.« 

Au final, ça donne des bouquins intellectuels. Personnellement, j’aime les gens qui se relèvent. Je trouve ça beau. Je prend des personnages qui ont tous des gros problèmes au départ. Et ils vont apprendre à vivre eux mêmes. »

Gilles Legardinier a également répondu à une question plus personnelle mais essentielle dans son travail.

Reconnu pour son humour et une âme enfantine, il nous confirme qu’il faut grandir tout en précisant sous une métaphore que ce n’est pas pour autant qu’un arbre coupe ses racines en même temps. Ainsi, le thème de l’amour nous paraissait d’autant plus important à aborder.

Gilles, comment expliquez-vous que vous ayez autant d’attirance stylistique pour la famille et particulièrement l’amour ?

« Je n’écris pas sur la famille ou l’amour. J’écris sur la vie. C’est forcément important. La famille est notre terreau. Quant à l’amour, une fois que vous avez découvert ce que c’est… L’avenir a un sens. »

Gilles Legardinier est un auteur de roman où il imagine des situations improbables, sortant directement de son imaginaire, un exercice, nous avoue-t-il, qu’il trouve assez « rigolo » à faire. Faire preuve d’imagination.

Chaque auteur a son petit grigri auprès de lui (comme le journal), ses petits bidules et habitudes. Et chaque auteur à son ou ses lieux d’écriture. Si dessus, nous vous avons mis une photographie de son espace de travail. C’est exactement sur ce bureau que sont nés ses ouvrages. Nous avons conclu notre entretien en lui posant notre question mythique :

Pourquoi faut-t-il lire ?

Sa réponse est comment dire… Fidèle à lui-même, comme on l’aime :

« Avec franchise. On n’est jamais obligé de lire. La lecture n’a rien d’obligatoire. Si jamais vous voulez voyager, découvrir, avoir peur, aimer ; c’est un moyen extraordinaire, ce serait stupide de s’en priver. »

Voici un auteur fidèle à son style d’écriture et très agréable. Restez comme vous êtes monsieur Gilles !

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.