A livre ouvert de Nikki Jenkins

A livre ouvert de Nikki Jenkins

13 avril 2019 0 Par Valentin Delbreil

Sorti en décembre 2018, Nikki Jenkins a auto-édité son ouvrage A livre ouvert nous dévoilant ainsi une partie intime de sa vie. Délicatesse, courage et passions sont des termes très prisés par de nombreux chroniqueurs et chroniqueuses, qui valent bien la peine d’être remis sur table.

A livre ouvert est un appel à la vie

Je vous ai déjà parlé de cette autrice il y a quelque temps avec son ouvrage Bleeding Heart. Je connaissais déjà une partie de sa plume. Cependant, ici, j’ai remarqué une sensualité plus conséquente dans l’écriture.

A livre ouvert nous dévoile deux histoires en une. Tout d’abord, nous avons la vie de Meghan. C’est une jeune fille qui partage sa vie avec son colocataire Elijha. Meghan ne cesse de se poser des questions sur sa vie. Elle doit prendre des risques. La question est la suivante : comment faire ? Puis, parallèlement à cela, il y a Maya, une trentenaire qui, à travers de nombreux écrits, nous fait part du décès de son fiancé. Une histoire poignante, qui vous mettra aux plus sensible, les larmes aux yeux.

Une mise en abîme

Le colocataire de Meghan lui a acheté une magnifique coiffeuse. Alors qu’elle ouvre le petit tiroir, un journal intime sous forme de feuilles volantes était caché. Ces mots, couchés à l’encre noire sur ce papier, plongent Meghan dans la vie de Maya. Nous remontons le temps, en l’an 2017.

A livre ouvert bouleverse et donne du courage

Les deux histoires sont bien distinctes. Nous ne nous perdons pas et je dois dire que cela est surprenant. Dans la vie de Maya, nous vivons un moment très émouvant et bouleversant. Brisée par la mort de son fiancé, nous vivons avec elle son deuil. On pourrait également appeler ce passage la descente aux enfers. Seulement, Nikki Jenkins ajoute une touche d’espoir avec l’utilisation du « si ». Et si la vie lui offrait un nouveau souffle ? Comme une deuxième naissance ? Une lueur d’espoir dans ce moment où chacun et chacune réagit à sa façon.

Toujours avec une plume originale, Nikki Jenkins utilise avec tact diverses émotions afin de faire passer un message fort. L’amour et la pudeur sont très présents, et forme ainsi tout le courage nécessaire pour vivre pleinement sa vie.

Cette histoire me fait penser à une citation de Victor Hugo sur la vie, nous expliquant qu’en réalité, nous attendons ceux que l’on aime la moitié de notre vie et à quitter ceux que l’on aime l’autre moitié. Une citation juste et délicate telle que Nikki Jenkins pour A livre ouvert.

Appréciation
  • Aspect artistique (couverture, illustrations)
  • Style de l'auteur et de l'écriture
  • Développement (personnages, histoire)
  • Originalité (fin, thèmes, imagination, intrigue)
  • Suspense
2.8