Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Originaire du Canada, le réalisateur Xavier Dolan, nous offre une fois de plus un film à nous couper le souffle. En effet, sorti le 21 septembre 2016 en France, des milliers de téléspectateurs ont pu admirer Juste la fin du monde, un chef-d’oeuvre.

 

« Il existe une variété de motivations qui vous appartient, qui ne regarde personne d’autre que vous et qui vous pousse à partir après. À ne pas regarder en arrière, de la même manière, il existe une variété toute aussi différente de motivations qui vous pousse à revenir. Alors c’est ainsi, qu’après toutes ces années-là, je pris la décision de revenir sur mes pas. Faire le voyage, pour… Annoncer ma mort. L’annoncer moi-même et paraître, pouvoir, me donner, et donner aux autres une dernière fois l’illusion, d’être, jusqu’à cette extrémité… Mon propre maître. Et voir comment cela va se passer. »

Musiques et émotions, Xavier Dolan a le don de nous couper le souffle.

Douze ans d’absence, c’est long. Très long. Surtout lorsque les seules nouvelles données à votre sœur, votre frère, votre mère, ne sont que quelques mots couchés sur le papier à l’occasion d’anniversaires…

Cet écrivain célèbre au talent reconnu, revient, tel le fils prodigue. Il découvre sa petite sœur devenue jeune femme ; son frère, colérique et arrogant, resté le même que dans ses souvenirs ; sa belle-sœur, une jeune femme intuitive et compréhensive, et sa mère, enfin, souriante, pleine de vie et de bons sentiments, que les années n’ont pas changées. Mais comment trouver les mots avec ceux qu’il aime. Comment appréhender ces retrouvailles tourmentées ? La réaction de ses proches à l’annonce de sa mort imminente ? Sa propre angoisse mêlée à la leur ?

Les heures lui sont comptées comme une horloge qui fait « tic », « tac ». Sa vie s’effacera quand les bruits permanents des horloges s’arrêteront, quand l’oiseau qui chante, qui écrit et qui vit en lui partira pour de bon. Sa vie est écrite comme la dernière page d’un livre qu’on ferme.

Les frissons m’ont accompagnés du début à la fin. En effet, le scénario est incroyable, des acteurs formidables. Ce film vous prend le souffle, vous met à la place du personnage principal. Un tourbillon d’émotions ! Les reproches, les remords, les regrets et l’amour, par-dessus tout… Ce film m’a tout simplement bouleversé !

Laisser un commentaire