FICHE TECHNIQUE : Tour des Echevins

FICHE TECHNIQUE : Tour des Echevins

29 septembre 2018 0 Par Hugo De Almeida

  • Localisation : Limousin ; Corrèze ; Brive-la-Gaillarde
  • Adresse : 28 rue des Echevins
  • Époque de construction : 1500-1520 (soit le 1er quart du XVIe siècle)
  • Style architectural : gothique flamboyant de la première Renaissance

Bouleversements/Modifications ultérieures :

-1840 : murs reconstruits

-1921 : décors refaits

  • Fonction du bâtiment : Maison de notable à fonction résidentielle et commerçante
  • Date de classement/inscription aux Monuments Historiques : classé en 1889

 

 

1. Candélabre : Grand chandelier, à plusieurs branches, qualifié ainsi par la forme de son flambeau. C’est un usage vieilli aujourd’hui.

2. Accolades.

 

Fonction et construction

La Tour des Échevins est une maison à fonction à la fois résidentielle et commerçante puisqu’elle abrite les propriétaires qui travaillent. Construite il y a cinq siècles, elle a dû faire face à quelques modifications extérieures, mais qui ne l’ont pas privée de toute sa splendeur.  Son style architectural, qui nous ramène au XVIe siècle, est particulièrement intéressant : on parle d’un style gothique « flamboyant ». Alors, qu’est-ce que cela peut signifier ?

Le terme « flamboyant » est dû à la forme de flammes des remplages des baies (et notamment des roses). Je reprends. Le style flamboyant joue dans la complexité des formes, c’est-à-dire qu’il va amener le regard des spectateurs dans une sorte de danse irrésistible, que suscitent les flammes (entourées en rouge sur la photographie ci-dessus) et qui permet de donner du mouvement à l’architecture.

Mais il existe un seul point négatif à cette structure : les voûtes sont très complexes, pendantes et peuvent menacer la stabilité de l’édifice.