Aller au contenu
Accueil » Blog » « His Dark Materials »: Une deuxième saison prometteuse ?

« His Dark Materials »: Une deuxième saison prometteuse ?

Après le succès phénoménal de la saga  » Game of Thrones », la plateforme HBO diffuse une nouvelle saga de fantasy : « His Dark Materials » produite en collaboration avec la BBC et New Line Cinema. Cette série, révélée au grand jour le 3 novembre 2019 sur BBC One, HBO et OCS, revient pour une nouvelle saison. A cette occasion, nous avons voulu revenir sur la saison 1.

Une saga mythique

A l’origine professeur de philologie anglaise à Oxford écrivant des pièces de théâtre pour ses élèves, puis l’auteur de la saga « Sally Lockhart », Philip Pullman devient en 1995 un des auteurs les plus connus de la littérature britannique du 21ème siècle en écrivant la trilogie «  A la croisée des mondes ». Cette saga composée de trois tomes : «  Les Royaumes du Nord », «  La Tour des Anges » et «  Le Miroir d’Ambre » a connu un succès extraordinaire dès sa publication.

Le premier tome a d’ailleurs été vendu à plus de 20 millions d’exemplaires, a été traduit en plus de 40 langues et a reçu le prix de la fiction de The Guardian et la Carnegie Medal. Cette saga est aujourd’hui considérée comme une des oeuves majeures de la littérature de fantasy. Le succès est tel que Pullman a écrit et écrit encore plusieurs ouvrages liés à l’univers de la saga, tel que la « Trilogie de la Poussière » en 2017, retraçant l’enfance de Lyra ou le « Lyra et les Oiseaux », publié en 2004, qui se passant deux ans après la trilogie de «  A la Croisée des Mondes ».

Dans le premier tome «  Les Royaumes du Nord », on suit le personnage de Lyra, une jeune fille de 12 ans, qui étudie au Jordan College d’un Oxford d’un monde parallèle, aux apparences de steampunk, où l’on s’y déplace en dirigeable et où il existe des objets précieux et complexes comme l’aléthiomètre (une horloge avec des symboles qui permet de lire l’avenir). Dans ce monde, chaque être humain est accompagné d’un daemon, qui est une extension animale de son âme et dont il ne peut jamais se séparer.

Cependant, ce monde-là est dominé par le Magisterium, une institution religieuse qui essaie par tous les moyens d’imposer ses croyances et ses pratiques. Dans le premier tome de la saga, Lyra se voit emportée dans un voyage vertigineux vers les royaumes du Nord pour retrouver son ami Roger, enlevé comme beaucoup d’autres enfants par les Enfourneurs. Ce voyage est semé d’embûches et de rencontres inoubliables en compagnie de gitans, de sorcières ou encore d’ours polaires.

Une adaptation très attendue

Bien que la saga de Philip Pullman ait déjà inspirée des auteurs, et notammentChris Weitz en collaboration avec New Line, qui a réalisé en 2007 le film «  A la croisée des mondes : la boussole d’or », adaptation du premier tome de la saga, le film ne connaît pas le succès escompté et la réalisation d’une suite est abandonnée.

Depuis, la saga ne connaît aucune adaptation sur le grand ou petit écran. Il faudra attendre 2015 pour que la BBC se lance dans l’adaptation de la trilogie sous forme de série, sous la direction de Jack Thorne et avec pour producteur exécutif Philip Pullman. Contrairement à New Line production, la BBC a déjà signé pour trois saisons, chacune adaptant les trois tomes respectifs de la saga : « Les Royaumes du Nord », « La Tour des Anges » et «  Le Miroir d’Ambre ». Ce sera alors l’occasion pour les fans de la saga de découvrir pour la première fois l’adaptation de la suite de « A la Croisée des Mondes », que beaucoup attendent depuis 2007.

Un pari réussi ?

L’adaptation de la BBC reprend fidèlement l’oeuvre de Pullman. Le décor est bien réalisé, la musique accompagne formidablement l’univers et les effets spéciaux sont performants. Les daemons et le monde en général paraissent très réalistes. C’est en vérité la série qui a bénéficié du plus grand budget de la chaîne BBC, chose, quand on y pense, presque indispensable pour donner vie à l’univers de Pullman. Le casting est aussi de qualité. Dafne Keen, l’actrice qui joue Lyra, incarne parfaitement l’héroïne courageuse et fougueuse de Pullman. D’autres acteurs ont déjà fait leurs preuves dans d’autres films comme James McAvoy (Lord Asriel) connu pour son rôle dans « Split » ou Ariyon Bakare ( Charles Boreal) qui a récemment joué dans la série Amazon Prime « Carnival Row ».

Cependant quelques éléments différent de l’oeuvre originale. Aspect positif : tout n’est pas vu du point de vue de Lyra, ce qui permet au réalisateur de s’attarder sur d’autres personnages, tels que Mme Coulter, Roger ou les gitans, qui sont d’autant plus développés que dans l’adaptation de 2007. Cela permet aussi à Jack Thorne de tramer en arrière plan l’introduction des mondes parallèles, notamment grâce à Charles Boreal, un humain qui voyage entre ce monde et le nôtre. Chose nouvelle aussi, la saison 1 met en scène des éléments du tome 2 : « La Tour des Anges » tels que Will et sa mère, des êtres venant de notre monde, que l’on ne rencontre normalement qu’au début du tome 2.

On connaît d’ailleurs l’identité du père de Will dès le début alors qu’on ne l’apprend normalement qu’à la fin du tome 2. Incohérence qui a d’ailleurs été décriée par certains fans de la série. Quelques points négatifs sont aussi à déplorer comme la rupture entre les scènes qui est parfois trop brutale, nous faisant alors perdre le rythme et la compréhension spatio-temporelle du récit. Certains amateurs de la série mettent aussi en avant une moins grande importance donnée aux daemons dans la saison 1.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une bonne adaptation, moderne et innovante, qui nous plonge volontiers dans l’univers fantastique de Pullman. Cela lui a d’ailleurs valu un grand succès. Selon Le Parisien, le premier épisode a été regardé par 7,2 millions de spectateurs, ce qui constitue «  le meilleur démarrage d’une série britannique depuis 5 ans ». Les fans attendent donc avec grande impatience la suite de la série.

Quelle suite pour la saga ?

La saison 1 nous a laissé sur l’image d’une ville, à flanc de montagne, apparue au travers des aurores boréales, juste après, que Lyra et Will aient franchi tous deux des portes célestes. Mais qu’est-ce que cette ville ? Où vont-ils atterir ? Et vous ont-ils enfin se rencontrer?

La saison 2 de la série « His Dark Materials » promet d’être aussi intéressante que la première. De quoi apporter satisfaction aux fervents passionnés de la série. Ce second opus nous plongera dans l’univers du second livre de la saga « La Tour des Anges ». Elle sera centrée autour d’un objet magique: « le poignard subtil », qui permet à celui qui le possède de passer d’un monde à l’autre. Cela sera alors l’occasion pour Jack Thorne d’exploiter pleinement le voyage entre les différents univers, et notamment de nous faire découvrir la ville de Cittagazze, où se trouve la fameuse Tour des Anges.

La BBC a d’ores et déjà mis en ligne la bande annonce de la saison 2. On y découvre Lyra, en compagnie de Will, dans un monde dont tous deux sont étrangers. Lyra revient pour une nouvelle aventure, toujours aussi dangereuse et palpitante mais elle ne sera pas seule pour affronter ce danger. La saison 2 prévoit un retour de Lee Scoresby, prêt à tout pour venir au secours de Lyra, une lutte des sorcières et bien sûr une domination toujours stricte du Magisterium. Mais une guerre d’une ampleur phénoménale semble se tramer au Royaume des Cieux entre Lord Asriel et l’Autorité. Que se passera-t-il donc pour nos héros et quel sera leur rôle dans cette bataille ? Autant de questions qui taraudent les téléspectateurs.

En attendant, la saison 1 est toujours disponible sur les plateformes BBC, HBO et OCS pour ceux qui ne l’aurait pas encore vue et la saison 2 est à découvrir depuis le 17 novembre 2020.

La chaîne BBC ONE a déjà commencé à diffuser la saison 2 mais pour les autres pays il faudra patienter un peu, elle ne fera son apparition sur HBO qu’à partir du 16 novembre et du 17 novembre sur OCS en France.


article écrit par Déborah Obry 

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.