David Fincher présenté par Bastien Champougny

David Fincher présenté par Bastien Champougny

9 juin 2018 0 Par PauseCulture.fr

David Fincher, réalisateur au talent incroyable, nous plonge d’année en année dans son monde improbable. Réalisateur et producteur américain, on le surnomme « le Surdoué de l’image ». C’est ainsi, à travers cette liberté artistique qu’il met en oeuvre, que l’on peut observer son univers sombre. Le samedi 26 mai 2018 de 18h à 20h à Brive-la-Gaillarde, au Centre Culturel, pour ce dernier Café Ciné, Bastien Champougny nous présente [à sa manière], ce mystérieux monsieur. C’est parti !

David Fincher, un grand passsionné

David Fincher a toujours voulu être réalisateur. C’est un passionné du métier. Il est en admiration face à Georges Lucas, réalisateur américain également, très connu pour ces films Star Wars. Il intègre la société d’effets spéciaux de ce dernier : la ILM (Industrial Light and Magic), où il a travaillé sur le Retour du Jedi, Indiana Jones et L’Histoire sans fin en tant que superviseur visuel. Par la suite, il s’engage avec la Fox pour Allien 3.

On constate que David Fincher s’est spécialisé dans la réalisation de clips comme pour Sting « Englishman in New-York », Madonna, Aérosmith, George Michael, Michael Jackson ou encore, The Rolling Stones. Mais il ne s’arrête pas là, puisque sa spécialisation continue dans le domaine de la publicité. Il a travaillé pour les plus grandes marques comme Nike, Levi’s, Coca-Cola, Heineken, Motorola ou encore Adidas.

Director David Fincher on the set of Columbia Pictures’ « The Girl With The Dragon Tattoo, » starring Rooney Mara and Daniel Craig.

L’élève dépasse le maître

Accumulant de plus en plus d’expérience, David Fincher crée par la suite sa propre société de production : Propaganda films. Cela lui a permis d’y introduire son propre univers : la pluie, les grilles et les immeubles. De nouveaux projets sont à aboutir.

Par conséquent, lorsque l’on analyse son travail, on remarque deux éléments : tout d’abord, il est très méticuleux. Il refait faire une seule scène trente fois s’il le faut, afin que l’acteur se déplace naturellement dans une pièce, par exemple. Puis, on remarque qu’il est très graphique. Aucun film n’est graphiquement identique. Par ailleurs, on peut souligner sa grande modestie car il dit n’aimait aucun de ses films et réfute par la même occasion Alien 3.

Sa muse et son travail…

David Fincher a une muse. Eh oui ! Qui est-elle ? Sa muse est l’acteur avec lequel il a le plus travaillé : Brad Pitt. David Fincher lui a donné de nombreux rôles. Mais, concentrons-nous sur les films [en règle générale] de David Fincher. Nous avons : Alien 3, Seven, The Game, Fight Club, Panic Room, Zodiac, L’étrange histoire de Benjamin Button, The social Network. Puis, en 2017, il a mis en place sa première série sur Netflix : Mindhunter.

C’est ainsi que s’achève cette première session de Café Ciné. Si vous souhaitez que Bastien Champougny travaille sur un sujet en particulier, qui vous tient à coeur ou que vous ne comprenez pas, vous pouvez l’écrire en commentaire dans l’article. Et si vous en avez plusieurs, mettez-les ! Mieux vaut plus que pas assez. A bientôt 😉

L’Equipe Pause Culture remercie Carole pour nous avoir transmis ses notes sur ce Café Ciné afin d’en faire part à ceux qui n’ont pas pu venir (comme nous :D). Merci Carole !