Crimson Peak : un film sanglant

Crimson Peak : un film sanglant

14 juillet 2018 0 Par Hugo De Almeida

Pour son neuvième film, Del Toro réalise Crimson peak (2015) dans lequel il mélange épouvante-horreur et drame dans un scénario de type romance gothique.

Nous y retrouvons Mia Wasikowska, Tom Hiddleston ou encore Jessica Chastain.

 Crimson Peak : son résumé

L’histoire se déroule au siècle dernier à Buffalo, dans l’État de New York. Nous y retrouvons Edith Cushing, une jeune écrivaine et fille d’aristocrate. Elle vit seule avec son père veuf Carter Cushing. A la mort de sa mère, Edith a hérité d’un don : elle acquiert la capacité de communiquer avec les morts. Ceux-ci la hantent chaque nuit et lui disent « Prends garde à Crimson Peak ». Sa vie va prendre un nouveau tournant quand elle va croiser la route de la famille Sharp.

Si l’envie vous prend de regarder le film, je vous conseille de le voir avant de lire ce qui suit.

 

Un monstre humain

Reprenons. Depuis la mort de sa mère, Edith est hantée par des fantômes. Ces fantômes tentent de l’avertir. Mais l’avertir de quoi ? « Prends garde à Crimson Peak » : qu’est-ce que cela signifie ?

Manoir de Crimson Peak, Angleterre

Manoir de Crimson Peak, Angleterre

Lorsque la jeune femme va faire la connaissance de Thomas Sharp, sa vie va prendre un tout autre sens. En effet, elle va tomber amoureux du jeune britannique et va tout quitter pour lui. Pourtant cet homme tout à fait sympathique au premier abord cache une autre face. Il passe sa vie à voyager dans différents pays et à séduire des femmes fortunées. Une fois séduites, il les amène à Crimson Peak, un manoire qu’il a hérité de ses grands-parents. Son but ? Voler des fortunes.

Un humain monstrueux

Lucille (Jessica Chastain)

Lucille (Jessica Chastain)

Tout pourrait s’arrêter là. Pourtant, ce n’est que le début. Thomas Sharp a une femme qu’il fait passer pour sa sœur. Sa sœur est « l’humain monstrueux ». Elle n’a qu’une obsession : voler. Alors que Thomas va, contre toute attente et contre sa volonté, tomber amoureux d’Edith, une bataille va s’enclencher entre sa sœur Lucille et lui. Lucille ne garde qu’une chose en tête : voler Edith et mettre un terme à sa vie.

 

Les combats d’Edith pour rester en vie face aux deux jeunes Sharp va déboucher sur une scène finale des plus sanglantes.

Un nouveau film de Del Toro, c’est aussi une nouvelle création mécanique

Manoir de Crimson Peak, Angleterre

Manoir de Crimson Peak, Angleterre

Regardez le sol avoisinant la maison de Crimson Peak. Est-ce normal ? Dans ce film et comme dans tous les films de ce réalisateur, les couleurs sont très travaillées. Ici, le rouge est bannit. Il doit symboliser le Mal. Ainsi, il n’est présent que sur le monstre humain (Lucille), sur les fantômes et sur le sol de la propriété de Crimson Peak. Vous le comprendrez, cette maison est le mal incarné.

La création mécanique : l'extracteur d'argile

La création mécanique : l’extracteur d’argile

C’est dans ce sol maléfique que se nourrît l’invention de Thomas Sharp. Chaque hiver, la couleur anormale du sol s’explique en raison de l’argile rouge qui surgit du sol et qui donne à la neige une teinte cramoisie (crimson en anglais). D’où le nom de Crimson Peak.

Lorsqu’Edith saisit le sens du message du fantôme de sa défunte mère, elle comprend dès lors qu’elle est en danger…

 

Bande annonce du film :