Accueil » Blog » Coco

Coco

Difficile de résister à l’ambiance musicale qui erre dans le village. Et pourtant, le jeune garçon, Miguael Rivera, doit s’abstenir car Abuelita refuse toute forme de musique jusqu’au jour où Miguael traverse les deux mondes. Enquête Coco !

 Serait-ce la seule famille du Mexique à détester la musique ? Sûrement.

Alors que le jeune Miguael est un grand passionné de guitare, il est persuadé que son arrière-grand-père n’est autre que Ernest De la Cruz. Le plus grand chanteur et musicien du pays, notamment connu pour la chanson « Ne m’oublie pas ». Il a connu une tragique fin, comme le dit si bien Miguael. Lors d’un concert, la cloche géante (décor) lui est tombé sur la tête. Tragique.

El padre de mama Coco

Un mystère pèse au sein de la famille : il ne faut parler en aucun cas du père de Coco, l’arrière-grand-père de Miguael.

« Faire parti d’une famille, ça veut dire être présent pour cette famille »

Vous l’aurez compris, il est question dans cet animé famillial, de solidarité et de persévérance dans nos choix de vie. Et c’est ce que va accomplir Miguael en prenant la guitare de De la Cruz, posée dans le sanctuaire. Vous vous doutez bien que tout ne s’est pas passé comme prévu. Miguael est entré dans le Royaume des ancêtres. Pour en sortir, seule la bénédiction de ses ancêtres est possible. Mais Miguael ne partira pas dans le monde réel sans avoir vu son chanteur et ainsi, avoir la bénédiction de ses ancêtres concernant sa passion musicale.

« La dernière mort »

Chaque année, les ancêtres viennent dans le monde réel tels des fantômes invisibles afin de voir leur famille s’agrandir de générations en générations et ainsi, pouvoir manger ce que leur apporte celles-ci. Cela s’appelle des « offriendras ». Pour cela, les familles doivent mettre une photo de leurs ancêtres. Sans ça, ils ne peuvent traverser. Puis, le temps passe, on oublie et les ancêtres disparaissent de leur Royaume. C’est la dernière mort.

Un film familial, émotionnellement fort mais très émouvant. Ce qui est très paradoxal, c’est le rôle de mama Coco, peu présente mais si importante.

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.