Catégorie : Questions sociétales

1 juin 2020 0

A l’aube d’une nouvelle ère ?

Par Adrien Tarif

Février 2020. Pandémie Covid-19. Depuis la mise en place du confinement en France et chez nos voisins européens, les activités humaines sont à l’arrêt. Plus personne dans les rues, plus de voitures sur les routes, plus de bateaux dans les ports, plus d’avions dans les aéroports… En somme, l’Europe et le monde sont en stand-by. Des images maintes fois relayées sur les réseaux sociaux ont suscité la surprise de la part des internautes. En effet, les eaux limpides de Venise en Italie, semblant vierges de toute pollution que ce soit, le ciel exhibant fièrement ses étoiles à la nuit tombée et sans parasites visuels, et les animaux s’offrant des escapades en milieu urbain, à l’image de ce chevreuil dans les rues d’Angoulême à la fin avril. En somme, la nature semble reprendre ses droits. La baisse drastique du taux de dioxyde de carbone dans l’air en Europe nous montre que dans l’équation Homme/Environnement, l’activité humaine représente la cause majeure du dérèglement climatique… et pourquoi pas, à l’avenir, la solution ?

Article - Réservé aux abonnés - Ed.2020