Accueil » Blog » Le land art : Un art au cœur de la nature

Le land art : Un art au cœur de la nature

Vous est-il déjà arrivé de tomber à la plage sur des petites sculptures construites avec du sable et du bois ou encore dans la forêt sur des œuvres composées de cailloux et de fleurs ? En effet, toutes ces créations que l’on fait étant petit ou grand avec ce que l’on a sous la main et qui disparaissent lorsque la nature le décide font parties d’un même art : le land art.

Clay Nest de Nil Udo - South Carolina's Botanical Garden, 2005
Clay Nest de Nil Udo – South Carolina’s Botanical Garden, 2005

Le land art : qu’est-ce que c’est ?

Le land art, signifie l’art de la terre, c’est un art situé en plein cœur de la nature.

Son but est de créer des œuvres avec des matériaux d’origine naturelle et de les utiliser sous toutes leurs formes. L’utilisation de produits manufacturés, comme les supports ou les tissus, est admise. On peut peindre, sculpter, tracer, creuser, planter la matière. Cet art a pour objectif de renouer avec la nature, de garder l’essentiel pour en montrer sa splendeur. Il a une tendance écologique et respectueuse de la planète. Il permet également de faire passer des messages.

Message from future de Saype - Genève, 2018
Message from future de Saype – Genève, 2018

Le land art : ses origines

En 1968 une exposition sans pareil s’intitulant « Earth Works » réinventa l’art. Elle a permis au monde de découvrir un autre type d’art. Un art éphémère et non composé de peinture ou d’argile mais de bois, de cailloux et de sable.

Par la suite grâce à cette exposition de nombreux artistes se sont lancés dans ce courant artistique nouveau ce qui créa le land art.

Par le biais de cet art, les artistes veulent montrer la beauté de la nature au cœur d’elle-même. Ils souhaitent sortir des sentiers battus des musées ou galeries, offrir un art à la portée de tout le monde.

Les premières œuvres du land art sont imposantes et visibles de loin comme celle de l’un de ses fondateurs, Robert Smithson avec Spiral Jetty en 1970.

Spiral Jetty de Robert Smithson - Salt Lake City Utah, 1970
Spiral Jetty de Robert Smithson – Salt Lake City Utah, 1970

Aussi beau qu’éphémère

Alors que les toiles de peinture ou les sculptures se conservent, la particularité du land art, c’est son ephémérité.

es toiles de peintures ou encore les sculptures en terre sont des œuvres conservables contrairement à celles du land art.

En effet, composé de matériaux naturels, tels que le bois, la terre, la pierre, le sable, la roche, les fleurs… l’érosion naturelle menace chaque oeuvre.

Avec le transport et le déplacement de matériaux qui peuvent être creusés, superposés, plantés… le travail est conséquent. Pourtant une vague, un orage ou le vent peuvent tout détruire.

Seules les photos permettent de garder un souvenir de l’œuvre.

Quelques œuvres arrivent à être épargnées par les éléments naturels quelques temps, comme Spiral Jetty qui a été englouti par une montée des eaux 2 ans après sa création.  

Un art ouvert à tous

Le land art, ayant pour but de créer une œuvre avec des matériaux naturels, peut être fait par tous, petits ou grands, amateurs ou professionnels. Pourquoi pas vous? Sa facilité matérielle, spatio-temporelle et financière permet de laisser une grande place à l’imagination.

Alors prenez ce qui se trouve autour de vous, que ce soit du bois, des feuilles, des cailloux, de l’eau, des fleurs, de la terre et coupez, superposez, cassez, creusez, sculptez, entremêlez… laisser votre âme artistique vous guider pour créer un chef d’œuvre que vous pourrez regarder s’évaporer au rythme de la nature.

Oeuvre - Land Art
Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.