Art et confinement

Art et confinement

16 mai 2020 0 Par Marine Darnaudery
5
(1)

Alors qu’une grande majorité des pays du monde sont confinés, pour protéger la population du Covid-19. Le confinement est devenu un prétexte à la création chez les internautes. En effet, à la suite de la fermeture des musées et galeries, nous remarquons un engouement pour les œuvres du monde entier. Alors que l’art est, en général, plutôt mis à part et stigmatisé. Nous pouvons nous rendre compte de son importance dans notre société.

Si vous deveniez une œuvre d’art

Art challenge

Certains musées ont lancé des défis aux internautes au moyen des réseaux sociaux. Par exemple, le Getty Museum de Los Angeles, pour pallier à l’ennuie ou pour occuper les enfants, a lancé le premier.  Ce défi a créé un véritable raz-de-marée sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram, suivis par des milliers de personnes.

Le « Getty Museum Challenge » consiste seulement à recréer une œuvre avec au moins trois objets du quotidien. Nous nous retrouvons avec des reprises plus drôles et inventives les unes que les autres. Nous pouvons compter parmi les créations des reprises strictes et sérieuses où l’œuvre est parfaitement reconnaissable. Reprise très mignonne du Cri d’Edward Munch, ou encore celle de Jupiter et Thétis du peintre Jean Auguste Dominique Ingres.

Nous pouvons aussi compter sur des reprises pleines d’humour, qui sont de petites pépites. Utilisant des rouleaux de papier toilette, des gants, des draps ou des denrées alimentaires de toutes sortes, tout ce qui se trouve dans nos maisons. La reprise de La Femme en bleu de Thomas Gainsborough est l’exemple le plus significatif et aussi le plus rigolo de ces tentatives. Alors que l’oeuvre originale est plutôt un portrait classique et simple, l’internaute y met une touche très humoristique. Souvent même, des animaux de compagnie servent de cobayes. Ils deviennent des mannequins d’un jour comme dans ces reprises de la jeune fille à la perle de Vermeer ou encore L’homme à l’oreille coupé de Van Gogh.

Un moyen de se faire connaître

Cette parenthèse artistique, pendant le confinement, en dehors d’occuper les amateurs d’art, permet d’aussi de faire connaitre les musées dans le monde. En effet, le musée, sans rien avoir à faire, pousse les internautes à visiter sa collection virtuelle d’œuvres et son site internet. Bien entendu, le Getty Museum a créé ce challenge dans un premier temps pour que les internautes copient des œuvres de sa collection.  Sur le compte Twitter du musée,  vous pouvez d’ailleurs voter pour la création que vous trouvez la plus créative. Rapidement le Rijksmuseum a suivis le défi avec les hashtags : #tussenkunstenquarataine et #betweenartandquarantine. Au moment où la plupart des écoles sont fermées, des professeurs lancent ce même défi pour les éduquer à l’art et pour qu’ils s’amusent en famille.

Si vous voulez tout savoir, j’ai moi aussi essayé de copier une œuvre. Lancez-vous, vous aussi, dans la création et reproduisez des œuvres, en citant PauseCulture.fr si vous voulez nous les partager !

Méli-mélos artistiques…

D’autres tentatives sont réalisées pour faire entrer l’art dans le quotidien par le biais d’internet et des réseaux sociaux. Le célèbre artiste britannique, Banksy, joue aussi sur le thème du confinement. Il a publié, sur son compte Instagram personnel, cinq clichés présentant neuf rats. Ceux-ci mettant la salle de bain sens dessus dessous. La légende de la publication disait : « My wife hates it when I work from home ». (Ma femme déteste quand je travaille à la maison). L’artiste joue souvent avec les autorités, ou du moins les mets à mal, dans ses œuvres. Ici, l’autorité étant ironiquement sa femme.

La rédaction de Beaux-arts magazine aussi donne de sa personne pour divertir et faire réfléchir les internautes. Ils ont publié le 17 avril, un petit jeu de réflexion et de reconnaissance des œuvres. Il s’agit d’un questionnaire composé de 60 énigmes en émojis. Il faut reconnaître un maximum d’œuvres caché derrière ce rébus avec un comptage de points. Si vous voulez essayez, rendez-vous sur la page du magazine.

600 ans d’histoire de l’art en émojis (BeauxArts.com)

S’il vous reste encore du temps, avant que les musées ne rouvrent leurs portes. Le programme culturel développé par Google, Art et Culture, propose une importante découverte des collections de musées ainsi que des visites virtuelles. Nous pouvons visiter les collections de beaucoup de musées français et du monde entier : le musée d’Orsay, le musée du Louvre, le Rikjmuseum, le musée Van Gogh ou encore le Museum of Modern Art (MoMA). Pour ce qui est des visites virtuelles nous retrouvons le château de Versailles et encore d’autres lieux extraordinaires.

Print Friendly, PDF & Email

Que pensez-vous de l'article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote pour l'instant 🙁 Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile...

Améliorons cet article !

Que devons-nous améliorer ?