A Table

A Table !

Ah..! Manger au Japon… Quelle épreuve pour les étrangers!

Commencez par vous asseoir à table.

 

Bien… Maintenant quelques règles de bienséance.

 

(・ε・)ノ  Le commencement…

 

Pour bien débuter le repas, il faut joindre ses deux mains en tenant horizontalement ses baguettes entre les pouces et les index, tout en disant « itadakimasu », une formule de politesse signifiant: « merci pour la nourriture que je reçois ».

Cette formule n’est pas adressée aux personnes autour de la table mais uniquement à vous. Sans une traduction littérale, on peut le comparer à notre « Bon appétit ».

Pour trinquer, on va dire « kampai! » Pour remplacer notre « tchin tchin! ». En effet, évitons de faire une bourde dès le début du repas…

 

(・ε・)ノ Boire…

 

Toute cette mise en place vous a donné soif? Ne vous servez pas!!!

Au Japon, on ne se sert pas seul. En effet, se servir seul est mal vu, surtout si vous êtes invité.

Il faut alors attendre que le verre d’une des personnes soit vide pour le lui remplir. Ensuite, cette personne fera de même avec votre verre.

Quand quelqu’un vous sert à boire, vous devez lui tendre votre verre à deux mains. Cependant, si celui-ci n’est pas vide, vous devez le boire rapidement pour que la personne qui vous sert puisse vous le remplir.

Toutes ces règles s’appliquent aussi bien aux boissons alcoolisées et non-alcoolisées. (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Mais c’est quand même bon ^0^)

 

(・ε・)ノ Les baguettes…

 

Vous êtes accroché? Prenez des notes. Attention, je ne répéterai pas!

Il y a de très nombreuses règles pour s’en servir, et je ne citerai que les plus importantes.

Il ne faut pas pointer quelqu’un avec ses baguettes, ni gesticuler avec.

Oubliez ce que vous faites au restaurant asiatique, en vous en servant comme une fourchette.

On ne se fait pas passer les aliments de baguettes en baguettes.

Une règle très importante: ne pas planter ses baguettes dans son riz, car cela fait penser au rituel de l’encens lors des funérailles.

Il ne faut ni pousser, tirer vers soi les plats ou encore se servir dans un plat partagé avec ses propres baguettes.

Comme en France, il est très souvent mis à disposition, des baguettes spécialement pour se servir dans l’un des plats de la table.

Si vous souhaitez poser vos baguettes durant le repas, vous devez le faire sur les reposes baguettes ou sur la table directement, pas sur les assiettes et autres bols.

Enfin, lorsque vous avez fini de manger, il faut poser ses baguettes face à nous, avec leurs bouts (avec les lesquels on mange) vers la gauche.

 

 

(・ε・)ノLe riz…

 

Vous croyez vous en sortir aussi facilement? Ce n’est malheureusement pas terminé…

Vous allez devoir tenir votre bol de riz dans la main gauche pour les droitiers, et inversement pour les gauchers.

Vous porterez le bol près de votre bouche pour y manger le contenu avec vos baguettes (que vous savez désormais vous servir).

Vous ne devez pas mettre de sauce sur votre riz blanc, ni le mettre sous forme arrondie!

 

(・ε・)ノLes plats…

 

Enfin! Vous mourez de faim après avoir fait attention aux moindres gestes que vous faisiez? Le moment de la récompense est arrivé.

Au Japon, le repas consiste à mettre plusieurs plats différents sur la table, dont en général un grand au milieu.

Chacun se sert dans les plats, mais la nourriture doit d’abord être déposée dans son assiette avant d’être mangée, pas directement du plat à la bouche.

Il existe trois repas au Japon: le petit-déjeuner, qui peut être traditionnel (à base de riz, œufs, soupe…) ou plus occidental.

S’en suit le déjeuner, un repas souvent rapide, souvent sous forme de bento et enfin le dîner, le repas le plus traditionnel et coutumier.

Il y a aussi un équivalent du goûter, entre 14h et 16h, pour grignoter.

Nous nous concentrerons sur le dîner.

Le dîner est composé de manière à suivre la règle de l’ichijū sansai, c’est-à-dire du riz, de la soupe et des (trois) accompagnements.

 

 

(≧∇≦)/  La soupe…

 

La soupe consiste en un bouillon parfumé et garnie de plusieurs aliments.

La plus populaire est le misoshiru (soupe de miso).

 

En voici le contenu:

-du tofu

-des feuilles de nori (algue)

-de l’oignon

-du miso (pâte de soja)

-du dashi (bouillon japonais traditionnel)

Vous pouvez y ajouter d’autres ingrédients de votre choix comme des champignons, carottes…

 

(≧∇≦)/ Le riz…

 

Le riz est la base de leur alimentation.

Il est au même titre que le pain chez nous: très important et répandu.

 

Ce type de riz nécessite un lavage. Il est cuit lentement dans un autocuiseur (plus d’une heure).

 

 

Le saviez-vous ?

Le riz est appelé « gohan ». Cependant cette expression s’est transformée à travers les siècles, pour maintenant désigner le riz et plus globalement la nourriture.

 

(≧∇≦)/ Les accompagnements…

 

Il y a plusieurs sortes d’accompagnements:

-Nimono, un ingrédient est bouilli;

-Sumono ou Namasu, un ingrédient est mariné dans du vinaigre de riz;

-Yakimono, ingrédient grillé tel que le Takoyaki ou le Yakitori;

-Yamamono, aliment cru comme des lamelles de sashimi ou des légumes;

-Mushimono, aliment cuit à la vapeur;

-Agemono, aliment frit comme les Tempura.

 

(・ε・)ノFin du repas…

 

Lorsque vous avez terminé votre repas, il est conseillé de ne rien laisser dans l’assiette, pas même un grain de riz. Il faut disposer vos baguettes parallèlement sur votre bol de riz et orientées vers la gauche. Là, les japonais comprennent que vous avez terminé.

 

(・ε・)ノYatai…

 

Vous savez maintenant ce qu’est un dîner traditionnel japonais.

Mais il est aussi très courant de manger à l’extérieur.

 

C’est ce à quoi sert les Yatai. En effet, ce n’est pas un cri de guerre mais bien le nom des stands que l’on retrouve dès le soir et présents jusqu’au matin dans les rues.

 

Ils servent en général les spécialités régionales telles que:

-des amaguri (châtaines grillées)

-des mitarashi dango (brochettes de boulettes de pâte de riz gluant, appelée mochi);

-des oden (pot-au-feu);

-des yakiimo (patate douce cuite);

-des yakisoba (nouilles frits);

-des yakitori (brochettes de poulet);

 

-des rāmen(pâtes);

-des takoyaki (pieuvre);

-des Kaki Tenpura (huîtres frites);

-des kakigōri (glace pilée)…

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour que vous ne mourrez pas de faim au Japon.

Plus qu’à mettre tout cela en œuvre!

 

Régalez-vous~

 

Une petite chanson pour la route? K-ON: Gohan Wa Okasu

Si vous avez bien lu l’article, vous y reconnaîtrez les plats évoqués!


Cet article a été écrit par Alix (ancienne membre de l’Equipe PC)

4 réflexions sur “A Table !

  1. KIKOU !
    Du pur génie ! Dommage qu’il n’y ai pas plus d’articles de ce genre… Pourquoi on entend plus parler du japon ces temps-ci ? Je vous donne une liste des choses dont j’aimerais entendre parler: Les Vocaloïds, les Love Hôtels japonnais, Naruto, un article comparatif entre la K-Pop, le métal et la J-Pop.
    Merki !
    Kisou à la fraise !

    ^*^

    1. Bonjour,

      Nous sommes ravis que cet article ait pu te plaire ! Malheureusement, nous ne sommes pas vraiment bien informés sur les sujets que tu nous as listé hormis l’auteur de cet article qui nous a quitté récemment.
      En revanche, un article sur le métal peut se faire prochainement !

      As-tu l’habitude d’écrire ? Si oui, écris-nous quelque chose sur un de ces sujets !

      Nous restons à ta disposition par mail et sur les réseaux !

      Kisou ! ^^

      1. Merci de ta réponse Hugo! (^_^)

        Quel dommage qu’elle soit parti elle était très douée son article m’avait beaucoup intéressée… 🙁

        Et non! Ce n’est pas un article sur le metal que je veux je trouve que vous parlez bien assez du rock! LA KPOP C’EST LA VIIIE!! ♡_♡

        1. Oui elle l’était c’est vrai !

          Ce serait parfait si tu pouvais nous écrire quelque chose sur la KPOP ! Ou du moins, si ça ne t’intéresse pas, de nous aider pour essayer d’écrire quelques mots dessus !
          C’est un style de musique qui se répand pas mal et dont j’entends parlé autour de moi mais je m’y suis jamais intéressé 😅

Laisser un commentaire